Catégories
La vie

Quelle coiffure peut-on adopter pour son mariage ?

La coiffure de la mariée est aussi importante que sa robe. Impossible de venir devant Monsieur le maire avec les cheveux en pagaille. Pour le jour J, il vous faut une coiffure qui vous mette en valeur. Découvrez notre sélection dans cet article.

Un chignon flou

Le chignon flou est un incontournable des coiffures de mariage. Il est idéal pour mettre en valeur les traits du visage. Il donne un effet casual à votre tenue et apporte une touche glamour coiffée décoiffée.
Pour le réaliser vous-même, suivez les étapes suivantes :
Attachez vos cheveux en queue-de-cheval haute en utilisant vos mains et non une brosse ;
Texturisez les longueurs en crêpant les pointes vers l’attache à l’aide d’un peigne ;
Réalisez le chignon et l’effet messy bun en enroulant les longueurs de vos cheveux autour de l’élastique de la ponytail ;
Appliquez un spray pour faire tenir le tout.
Pour donner un effet bohème à la coiffure, n’hésitez pas à y mettre de petites fleurs blanches.

Une tresse plaquée collée sur le côté

C’est le type de coiffure parfait pour un mariage célébré durant la saison estivale et en plein air. Tout ce qu’il vous faut, c’est la bonne longueur de cheveux.
Voici comment réaliser une tresse plaquée collée :
Prenez une mèche, de préférence au niveau de l’implantation des cheveux ;
Séparez-la en trois brins égaux ;
Prenez un brin extérieur et passez-le sur le brin du milieu. Faites de même pour l’autre côté ;
Refaites la même procédure, mais cette fois-ci incorporez des mèches extérieures.
Pour les tresses plaquées collées multiples, vous aurez besoin d’aide. Il est préférable de faire confiance à votre coiffeuse. Pour mettre en valeur votre coiffure de mariage, rajoutez des perles dans vos cheveux.

Un chignon bas avec un headband

Le chignon bas est facile à faire si vous avez un headband. Ce style de coiffure de mariage est fortement recommandé si vous avez un budget serré. Il est d’ailleurs facile à réaliser.
Pour un chignon bas avec un headband :
Brossez soigneusement votre chevelure et répartissez les longueurs ;
Déposez le headband au sommet de votre tête (ni trop en avant, ni trop en arrière) ;
Passez vos cheveux dans le headband en les roulant dedans ;
Sortez quelques mèches de vos cheveux pour donner un effet casual à l’ensemble.

Un chignon donuts haut

Le chignon haut est également une coiffure de mariage iconique. Désormais, vous pouvez le réaliser vous-même pour le jour J, sans avoir besoin d’aide. Il vous faut simplement un « donut ». C’est un petit cercle en mousse. Vous en trouverez dans toutes les boutiques de mariage et de toutes les tailles. Prenez-en un moyen.
Pour réaliser la coiffure :
Vaporisez un peu de laque sur l’ensemble de votre chevelure ;
Passez vos cheveux dans le cercle du donut en queue-de-cheval haute ;
Puis, placez le donut sur la pointe de ceux-ci ;
Enroulez ensuite vos cheveux autour de l’accessoire en revenant peu à peu vers la base.

Catégories
beauté & bien-être

Soin des dents : à quelle fréquence aller chez le dentiste ?

« Une bouche souriante et fraîche aux dents de perle appelle l’abeille de l’amour ». Il faut dire que le sourire traduit la santé buccale. Certaines personnes dépensent même une coquette somme pour se refaire ou faire soigner leurs dents. Cependant, si aucun symptôme visible d’une affection ne se présente, consulter un dentiste est toujours indispensable.

Une visite de routine s’impose de temps en temps

La dent humaine est anatomiquement dure. Néanmoins consulter un spécialiste pour examiner la bouche et les dents est primordial et doit se faire régulièrement, soit deux fois par an en principe. L’examen de contrôle permet d’évaluer l’état des parois buccales, des gencives et des dents. Et puisque la bouche est la première zone qui explore le goût, certains facteurs comme la prise de caféine, de nicotine et d’alcool sont à tenir en compte. Votre âge, ainsi que votre état de santé sont aussi des facteurs qui peuvent augmenter vos visites chez le dentiste.
En absence d’altérations, le dentiste peut effectuer un détartrage pour enlever les entassements de plaques dentaires. Ces examens de nettoyage sont vraiment utiles pour prévenir l’apparition des infections et pour détecter un début de problème dentaire. L’hygiène bucco-dentaire n’est pas à négliger même si l’on pense parfois que l’on peut le faire soi même, un expert a beaucoup plus de savoir-faire.

Les traitements en cas d’altérations

Un organe malade est un organe qui fonctionne mal et cela peut entraîner encore d’autres affections comme les brûlures d’estomac, les mycoses buccales. En cas d’affections dentaires, le dentiste peut faire des interventions (petites chirurgies ou ablation) ou donner une prescription. Dans ce cas, des visites systématiques sont nécessaire jusqu’à l’arrêt des traitements. Seul, le dentiste est en mesure de déterminer le temps des soins selon les atteintes.
La visite chez le dentiste dépend de chacun en général, mais pour celui dont la santé dentaire est fragile (cas de parodontie par exemple) des examens répétés sont impératifs.

Catégories
La vie

Tout savoir sur la crémation

Longtemps pratiquée sur le territoire national aujourd’hui appelé France, la crémation est interdite en 789 par Charlemagne, mû par une volonté de christianisation. Il faut attendre 1887 pour qu’elle soit de nouveau légalisée. Néanmoins, l’Église, plus qu’elle ne l’accepte, la tolère depuis 1963. 

C’est seulement dans les 1990 que la crémation connait son essor. Aujourd’hui, un tiers des personnes préfèrent la crémation à l’inhumation (l’enterrement classique).

Néanmoins, toutes les religions n’autorisent pas la crémation de leurs défunts, comme la religion musulmane ou juive. Toutefois, certaines religions la recommandent (voire l’imposent), comme c’est le cas de l’hindouisme ou du bouddhisme.

Qu’est-ce que la crémation et comment se déroule-t-elle ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur la crémation.

Qu’est-ce que la crémation ?

Ainsi, la crémation est un ancien procédé funéraire pratiqué dans le cadre des rites païens. Né de la poussière, le défunt redevient poussière grâce à la crémation. Le principe est simple, il s’agit de brûler le corps du défunt pour le réduire en cendres. 

Loin des buchers funéraires d’antan, le défunt est aujourd’hui placé dans un cercueil scellé (en bois ou en carton) puis introduit dans un four du crématorium. Pour que le processus soit complet, l’ensemble est brûlé à une température d’environ 900 °C pendant près de 90 minutes.

Le cercueil et les vêtements sont transformés en gaz, seul le corps du défunt est réduit en cendres. Les cendres sont ensuite placées dans une urne funéraire scellée. 

Qu’a-t-on le droit de faire avec les cendres du défunt ?

Le nombre croissant de crémations a incité les pouvoirs publics à réglementer les pratiques en matière de conservation et de dispersion des cendres en 2008. Désormais, les cendres humaines ont un statut juridique. Ainsi, il n’est plus possible de conserver une urne funéraire au domicile de la famille. 

Plusieurs possibilités s’offrent alors aux proches du défunt quant à la destination des cendres : 

  • conservation dans un columbarium au cimetière ou dans un lieu dédié du crématorium ;
  • inhumation dans la sépulture familiale ; 
  • dispersion dans le jardin du souvenir du crématorium ;
  • remise à la famille pour une dispersion des cendres dans la nature (mer, forêt, montagne, lac, etc.) à la condition que celles-ci ne se répandent pas, même partiellement, sur la voie publique ou dans un lieu public et seulement après déclaration à la mairie du lieu de naissance du défunt.

Enfin, dans de très rares cas, les cendres peuvent être enterrées dans une propriété privée sous acceptation de la demande par la préfecture dont dépend le terrain choisi (pour plus d’infos sur ce sujet, direction ce site).

Catégories
La famille

Une papeterie sur mesure pour un jour unique

Il y a des évènements dans la vie que l’on ne souhaite jamais oublier : baptême, mariage, naissance, etc. Et pour que ces occasions soient inoubliables, il est coutume d’organiser une cérémonie avec sa famille et ses proches ou, tout du moins, d’en faire une annonce officielle.

Il s’agit d’un moment privilégié de communion et de partage du bonheur qui anime chaque être cher en ce jour si spécial. Aussi, il est fréquent d’envoyer un faire-part ou une carte d’invitation. Mais désormais, grâce aux services de papeterie en ligne et à leurs prix attractifs, il est possible de créer différents supports papier autour d’un évènement particulier : faire-part, carte de remerciements, menu du repas, plan de table, etc.

Et mieux encore, cette papeterie complète se veut personnalisable pour une création sur mesure à la hauteur des espérances et des envies des organisateurs : futurs parents, parents, futurs mariés, etc.

On vous emmène dans notre tour d’horizon de la papeterie 100 % personnalisable

Faire rêver ses invités avec une thématique soignée

À chaque jour unique, son ambiance ! Et quoi de mieux qu’un thème pour une journée spéciale pour marquer les esprits de tous les invités. Alors que l’on pense immédiatement à la décoration de la salle de réception, du lieu de la cérémonie et de la table, bien souvent l’on oublie les produits de papeterie. 

Alors, pour réaliser une décoration sur mesure dans les moindres détails et pour faire bonne impression auprès des siens, on pense aussi à adapter son menu, son plan de table, ses cartons de remerciements, etc. Grâce aux nombreux thèmes et design disponibles, décliner sa papeterie aux couleurs et au thème de la journée est désormais un jeu d’enfant. 

Que ce soit pour un mariage, un baptême, une communion, un anniversaire ou une naissance, chaque évènement possède une collection de produits de papeterie conçus pour l’occasion. Le choix des modèles se veut suffisamment vaste pour correspondre à la personnalité ou aux goûts de chacun. 

Et si les plus exigeants ne trouvent pas leur bonheur, il est généralement possible de choisir un modèle vierge à personnaliser de A à Z.

Créer une papeterie unique et de qualité

Outre le choix du thème et du modèle de produit (format, dimension avec ou sans photo, etc.), la personnalisation de sa papeterie passe pour un ensemble d’options et d’éléments décoratifs.

Quelques clics suffisent pour sublimer ses textes par un style de police original et une couleur adaptée au thème ou pour ajouter une dorure afin d’apporter une touche de raffinement et d’élégance. Il est également possible de rajouter des photos soigneusement mises en scène à l’aide d’effets artistiques de qualité : cascade, mosaïque, polaroid, etc. 

Pour ceux qui veulent se démarquer davantage en ajoutant une dimension personnelle, il est aussi possible de rajouter des images et des cliparts pour laisser transparaître la personnalité de chacun. Que l’on souhaite placer cet évènement spécial sous le signe de l’élégance, de l’amour, du glamour et, pourquoi pas de l’humour ou que l’on préfère un style plus classique ou sobre, ce ne sont pas les idées qui manquent !

Catégories
La vie

Écologie : 5 gestes quotidiens pour sauver la planète

Actuellement, la surpopulation mondiale et l’évolution des technologies sont les éléments les plus destructeurs de notre planète. Malheureusement, l’Homme ne semble pas capable de trouver un équilibré entre cette évolution et le respect de l’environnement. Pourtant, il est tout à fait possible de vivre dans le progrès tout en créant une harmonie avec la nature. Certains gestes quotidiens, parfois insignifiants, sont d’une importance capitale pour la préservation de la planète.

Utiliser les ressources énergétiques naturelles

L’énergie est décidément un besoin fondamental dans le monde d’aujourd’hui. Toutefois, créer une source d’énergie artificielle et s’en servir pour alimenter une ville, une région, voire un pays, est un moyen qui peut vite porter préjudice à la nature.

Afin d’éviter cela, il est préférable d’exploiter directement les ressources énergétiques offertes gratuitement par la nature : le soleil, le vent et l’eau sont des fournisseurs directs d’énergie. De plus, s’ils sont exploités de manière à ne pas abîmer la source mère, ces fournisseurs naturels sont intarissables et particulièrement écologiques.

Éviter le gaspillage

Le gaspillage est le point le plus problématique dans la société. Que ce soit en termes d’alimentation, d’eau, d’électricité et même en ce qui concerne la consommation en général, nous avons tous tendance à ne pas faire attention aux économies que l’on peut faire.

Au quotidien, il est possible de changer cette mauvaise habitude. Rien qu’en éteignant les lumières lorsque vous n’êtes pas dans la pièce, en évitant la surconsommation, en fermant le robinet durant le brossage de dents, tout cela fait déjà partie des bons gestes à avoir pour sauver la planète.

Il y a beaucoup d’appareils de confort dans nos maisons, pour certains c’est facile de s’en passer, pour d’autres c’est beaucoup plus compliqué. Dans ce cas ça vaut le coup de regarder ceux qui sont les plus écolos (sur ce site par exemple)

Prioriser le recyclage

L’on ne le répétera jamais assez, mais le recyclage est une action écologique que l’on peut tous faire au quotidien et qui ne prend pas énormément de temps. Malheureusement, certains n’arrivent pas encore à instaurer cela dans la vie de tous les jours.

Dans ce cas, commencez petit à petit en faisant le tri des affaires qui ne sont plus utiles à la maison. Au fur et à mesure, cela deviendra une habitude et, en plus de faire une action écologique pour l’environnement, vous obtenez également une maison bien rangée.

Tirer avantage des eaux pluviales

Avec un peu de réflexion, il existe de nombreux avantages à conserver les eaux pluviales, au lieu de les gaspiller et de subir des inondations chaque saison de pluie. Effectivement, il est beaucoup plus profitable pour l’Homme, sur le long terme, d’investir sur tous les moyens qui peuvent permettre à l’eau de venir directement dans le sol quand il pleut.

Malgré les études approfondies nécessaires à ce projet, l’argent du contribuable ne doit plus être utilisé pour les tuyaux de canalisation, mais pour acheminer le plus d’eau possible dans le sol rapidement. Grâce à cela, nous pouvons vite constater des résultats comme la réduction du degré de pollution et la terre qui devient plus clémente pour l’agriculture.

Minimiser la pollution au quotidien

La pollution est toujours un problème d’actualité. Même s’il semble impossible de l’éradiquer totalement, de petits sacrifices au quotidien sont suffisants pour la réduire.

Préférer les transports en commun ou encore le vélo est déjà une bonne action écologique pour se déplacer. Plusieurs choix, comme prendre un bain ou une douche, s’offrent à vous tous les jours. La décision à prendre doit toujours être celle qui pollue le moins la planète, notamment en ce qui concerne les produits ménagers.

Catégories
Les affaires

Le portage salarial : pour qui ?

Si le portage salarial est un statut particulièrement intéressant pour tous les professionnels qui souhaitent rester libres d’exercer leur activité comme ils le souhaitent, ce mode de travail reste s’adresse tout de même à certains profils en particulier. Cadre, formateur, ou consultant, faisons le point sur les différents acteurs qui ont tout intérêt à s’orienter vers le portage salarial.

Le portage salarial pour un cadre

Que ce soit à cause d’une fin de contrat ou pour reprendre une activité, un cadre expérimenté peut tirer de nombreux profits du portage salarial. Ainsi, par ce biais, il rejoint un réseau souvent actif, composé d’une multitude d’autres professionnels de son secteur, et potentiellement source d’opportunités en tout genre. À noter que le cadre porté peut aussi réaliser des prestations dans différentes entreprises et partager son temps de travail en plusieurs clients.

Enfin, le portage salarial peut être une solution judicieuse pour un cadre à la retraite, souhaitant exercer des missions ponctuelles. Dans ce cas de figure, la société de portage salarial prend en charge toutes les démarches administratives concernées, à commencer par la déclaration à la caisse de retraite, etc.

Le portage salarial pour un consultant

S’il y a bien un profil qui profite de tous les avantages du portage salarial, c’est sans aucun doute le consultant. Effectivement, qu’il se contente de missions dans son secteur géographique proche, ou qu’il souhaite partir à l’international pour faire profiter d’autres marchés de son expertise, ce professionnel est parfaitement compatible avec la flexibilité de ce statut. De plus, le recours à une société de portage salarial est souvent un gage de crédibilité et de sérieux pour les grandes entreprises, ce qui peut permettre à un consultant porté de toucher des clients chez lesquels il n’aurait pas nécessairement pu travailler.

Le portage salarial pour un formateur

Par définition, le formateur est un professionnel amené à exercer son activité auprès de plusieurs entreprises et clients. À ce titre, proposer ses services sous le statut du portage salarial lui permet d’optimiser le caractère nomade de son métier et de gagner du temps en ne s’occupant pas des démarches administratives. De plus, tout formateur porté peut profiter du numéro d’enregistrement de sa société de portage salarial et des avantages qui y sont liés. Bien entendu, cela ne l’exempte pas de trouver ses propres missions et d’organiser ses prestations de formation comme il l’entend.

Si vous voulez voir tous les types de profils qui peuvent bénéficier avantageusement du portage, cegelem a un bon résumé sur le sujet.

Catégories
Technophilie

L’Ombriwatt ou L’énergie solaire au service des véhicules électriques

Pourquoi ne pas garer son véhicule électrique à l’ombre (voitures, motos, etc.) et recharger sa batterie grâce à l’énergie solaire ? 

L’Ombriwatt, qu’est-ce-que c’est ?

L’Ombriwatt est une zone de parking ombragée réservée aux véhicules électriques. Cette ombrière, d’une superficie de 30 m2 environ protège les véhicules électriques de la chaleur du soleil et des intempéries, tout en produisant de l’électricité éco-responsable grâce aux rayons solaires.

La modularité de l’Ombriwatt facilite son installation tandis que sa conception offre une réponse adaptée aux besoins en termes de consommation d’un véhicule électrique (batterie de voiture et de deux roues). 

L’Ombriwatt renforce la certitude que la gestion des énergies renouvelables (eau, air, soleil) doit être au premier plan de la transition énergétique.

L’Ombriwatt, comment ça fonctionne ?

Sous cette ombrière, EDF installe des bornes électriques auxquelles les utilisateurs de véhicules électriques connectent les câbles d’alimentation de leur batterie afin qu’elle se recharge, profitant en même temps de l’abri que l’Ombriwatt fournit aux deux roues en cas de pluie. 

Laproduction de cette énergie électrique grâce aux rayons solaires captés par les panneaux photovoltaïques de l’Ombriwatt représente environ 4 000 kWh par an et évite la production de 260 kg de CO2. 

EDF a baptisé ce système « Ombriwatt ». Son installation est idéale sur le parking des centres commerciaux où il permet l’accès à des bornes de recharge en électricité verte. En étant situé sur le parking de certaines entreprises, l’Ombriwatt simplifie la mobilité intersites des véhicules électriques d’entreprises en assumant leur consommation d’énergie électrique dans sa globalité.

EDF à l’origine de l’Ombriwatt

Les panneaux photovoltaïques qui recouvrent l’Ombriwatt, associés à un générateur photovoltaïque, produisent l’énergie nécessaire à la recharge des batteries électriques des véhicules. 

Note, ces panneaux photovoltaïques « made in France » sont produits par Photowatt, société 100 % filiale EDF-ENR.

Dans cette situation et dans beaucoup d’autres, l’énergie solaire contribue largement aux besoins énergétiques. Appartenant aux énergies renouvelables qui doivent faire oublier les énergies fossiles (charbon, pétrole), l’énergie solaire est fiable et capable de réelles performances.

Ainsi en France et avec EDF, le développement de la production d’énergie solaire avance à grands pas, et alors que les technologies existantes s’améliorent, des technologies innovantes arrivent sur le marché énergétique. Par exemple, EDF associe la production d’électricité « décarbonnée » issue de l’énergie solaire et la revalorisation de certains terrains « abandonnés » (carrières en fin d’exploitation, friches industrielles, terrains vagues, etc.) pour mettre en place un projet de stockage d’énergie électrique.

Catégories
Non classé

À quoi sert l’huile de chanvre ?

Extraite des graines de chanvre, l’huile de chanvre possède d’intéressantes propriétés, dont sa richesse en acides gras essentiels, ce qui en fait un produit santé par excellence, que ce soit pour une utilisation en cosmétique ou en diététique. L’huile de chanvre a bien d’autres vertus grâce à sa concentration naturelle en antioxydants et en vitamines. Cependant, cette alliée naturelle pour la santé est peu connue et jouit d’une mauvaise réputation, car elle est, à tort, assimilée au cannabis.

Découvrons ensemble à quoi sert l’huile de chanvre. 

L’huile de chanvre et le cannabis, deux produits différents

Avant toute chose, nous tenons à préciser que l’huile de chanvre est produite à partir de chanvre cultivé à des fins industrielles. Ainsi, celui-ci ne contient pas ou très peu (moins de 0,2 %) de THC, la substance psychotrope du cannabis, dont la consommation est interdite en France. 

L’huile de chanvre en cosmétique

Grâce à sa composition naturellement riche en acides gras essentiels indispensables pour le corps, mais non produits par celui-ci, et sa richesse en vitamines (A, B1, B2, B6, C, D et E), l’huile de chanvre 100% végétale est un allié dans les produits de cosmétiques (crème, huile de massage, masque, etc.) : 

  • un remède antirides par sa teneur en vitamine E, c’est un antioxydant naturel ;
  • un produit régénérant, elle est efficace en cas de gerçures (mains, visage, lèvres, etc.) ;
  • un soin hydratant et nourrissant grâce à sa composition (riche en oméga 3, 6 et 9) similaire à celle des lipides de la peau, l’huile de chanvre peut également servir de soin capillaire pour nourrir les cheveux en profondeur ;
  • une solution anti-inflammatoire, notamment par l’action des oméga 3, elle apaise les irritations ou rougeurs des peaux sèches et les problèmes de peau en général (couperose, acné, etc.).

L’huile de chanvre en nutrition

L’huile de chanvre est une source riche en protéines végétales et acides gras essentiels et est de plus en plus utilisée en cuisine pour ses bienfaits nutritionnels. Les acides gras polyinsaturés (AGPI) oméga 6 et oméga 3 participent au bon fonctionnement de l’organisme. Une à deux cuillères à soupe d’huile d’huile de chanvre suffit à couvrir les apports journaliers conseillés en oméga 6 et 3.

La vitamine E, les phytostérols et les antioxydants naturels de l’huile de chanvre jouent un rôle protecteur sur le système cardio-vasculaire (cholestérol, diabète, obésité, etc.), car ils luttent activement contre les radicaux libres.

Cependant, l’huile de chanvre doit être utilisée de préférence froide (en assaisonnement) car les oméga 3 sont fragiles et instables à la cuisson. 

Quelle que soit leur utilisation, préférez les huiles de chanvre bio.

Catégories
Les affaires

Agent immobilier, le portage salarial est-ce pour moi ?

Le portage salarial spécialisé dans l’immobilier est encore peu connu, pourtant ce statut existe depuis plus de dix ans et ne cesse de se développer. Le portage salarial immobilier est une activité bien spécifique, car l’agent immobilier « salarié porté » n’a pas de salaire fixe. Pour cela, il doit réaliser une prestation ou une vente en immobilier pour générer des honoraires puis recevoir un salaire dans le cadre du portage. 

Vous souhaitez vous mettre à votre compte comme agent immobilier, nous vous expliquons tout du portage salarial afin de voir si ce statut est fait pour vous.

Le statut d’agent immobilier en portage salarial

L’agent immobilier en portage salarial a le statut d’indépendant tout en étant salarié d’une agence de portage salariale spécialisée dans l’immobilier. Il bénéficie donc des avantages du salariat que n’a pas un entrepreneur (bulletin de salaire, droit au chômage, régime général de la Sécurité sociale, droits à la retraire et à la formation professionnelle, etc.) sans l’inconvénient du lien de subordination qu’à habituellement un salarié.

En tant que salarié porté, l’agent immobilier est rattaché à la société de portage salarial par un contrat de travail. Il reste cependant libre de gérer son entreprise et ses clients en toute autonomie, mais il est également en mission permanente dans le réseau immobilier de la société de portage pour laquelle il est en mission.

Lorsque l’agent immobilier en portage salarial fait des ventes, le réseau perçoit les paiements puis verse les honoraires dus à la société de portage salarial, qui se charge ensuite de procéder au virement du salaire et du remboursement des charges (frais de déplacement par exemple) au salarié porté, ainsi que l’établissement du bulletin de salaire. 

Les démarches pour être agent immobilier en portage salarial

L’entrepreneur doit tout d’abord identifier un réseau ou une agence immobilière proposant le statut de salarié porté, car tous ne le proposent pas, il s’agit d’une entité et d’un fonctionnement bien spécifiques. Les formalités à mettre en œuvre par la suite sont simples, deux contrats sont à remplir : 

  • un contrat de prestation de service tripartite entre le salarié porté, le réseau immobilier et la société de portage salarial spécialisée du réseau ; 
  • un contrat bipartite (le contrat de travail) entre le salarié porté et la société de portage salarial du réseau immobilier.

Le réseau immobilier se charge d’effectuer la demande de l’attestation de collaborateur auprès de la Chambre de Commerce et de l’Industrie et de la carte d’agent immobilier. Ces deux documents sont obligatoires pour se conformer à la loi qui régit l’immobilier.

De plus, l’agent immobilier en portage salarial est couvert par l’assurance groupe de la société de portage, aucune assurance RCP n’est à souscrire par l’entrepreneur.

Catégories
Les affaires

La comptabilité de ma SCI : en bref

La SCI, Société Civile Immobilière, est un régime juridique adapté à la gestion d’un patrimoine immobilier entre plusieurs personnes (au moins deux associés qui se répartissent le capital social sous forme de parts à la création de la SCI) avec la nomination d’un gérant.

N’étant pas, par principe, à vocation commerciale, une SCI n’a donc pas de réelle obligation concernant sa comptabilité, hormis certains cas particuliers.

Pourquoi tenir une comptabilité en SCI ? Quelles sont les obligations légales de la société ? Comment faire la comptabilité d’une SCI ?

Nous répondons à toutes vos questions dans notre guide sur la comptabilité d’une SCI en bref.

La comptabilité de ma SCI : est-ce obligatoire ?

Par son activité et ses revenus limités (généralement soumis au régime de l’impôt sur le revenu), la SCI n’a pas l’obligation légale de tenir une comptabilité, celle-ci se limite à une comptabilité simplifiée.

Cependant, dans certains cas, une SCI doit tenir une comptabilité d’entreprise :

  • si une clause dans les statuts d’entreprise l’impose ;
  • en présence d’un associé soumis à l’impôt sur les sociétés ou aux BIC (bénéfices industriels et commerciaux) ;
  • la SCI est soumise à l’imposition sur les sociétés ;
  • la SCI est soumise à la  TVA ;
  • pour une SCI de construction vente (SCCV) ou une société de placements immobiliers ;
  • si la SCI dépasse 2 des 3 seuils fixés par la réglementation (un bilan comptable supérieur à 1 550 000 euros, un chiffre d’affaires supérieur à 3 100 000 euros, un effectif supérieur à 50 salariés).

La comptabilité de ma SCI : pour quoi faire ?

Même si elle n’est pas obligatoire, il est important de tenir la comptabilité d’une SCI, ne serait-ce que pour suivre l’activité et la trésorerie de la société. De plus, une comptabilité, même simplifiée, permet aux associés d’établir leurs déclarations fiscales (impôt sur le revenu) plus facilement. 

La comptabilité de ma SCI, comment faire ?

Les obligations comptables d’une SCI diffèrent entre la comptabilité simplifiée et la comptabilité d’entreprise.

  • La comptabilité simplifiée d’une SCI

Seul un registre de trésorerie est nécessaire pour la comptabilité simplifiée d’une SCI. Il s’agit d’un livre comptable regroupant l’ensemble des recettes (revenu locatif), des dépenses et des pièces justificatives liées à l’activité de la SCI.

  • La comptabilité d’entreprise d’une SCI

Lorsque la SCI est dans l’obligation de tenir une comptabilité d’entreprise plus stricte, celle-ci doit respecter une comptabilité en partie double (débit et crédit dans les règles du plan comptable).

De plus, la SCI doit tenir les journaux comptables réglementaires, à savoir un livre journal, un grand livre et un livre d’inventaire. Enfin, elle doit procéder à l’établissement des comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe) ainsi que leur approbation en assemblée générale.